Covid-19 à La Réunion: maintien des mesures de restriction jusqu’au 7 mai SANTÉ

C’est l’annonce du préfet de La Réunion : les mesures de protection mise en place depuis le 6 avril 2021 seront maintenues jusqu’au 7 mai.

Le point avec les services de la Préfecture.

Axe 1 : Maintien des mesures de restriction jusqu’au 7 mai

  • Fermeture des établissements recevant du public

Fermeture des bars, restaurants, les cinémas, les salles de spectacles, les salles de jeux et casinos, les salles d’exposition, les parcs des expositions, et de congrès, les salles de sport, de fitness et leurs espaces extérieurs, les établissements sportifs clos et couverts, les salles omnisports en dehors de l’usage scolaire. Seuls les établissements de plein air, les médiathèques et les bibliothèques restent ouvertes.

  • Les jauges dans les commerces

– 1 seul client pour les établissements inférieurs à 10 m2
– 1 seul client pour 10 m2 par personne pour les établissements de 10 à 400m2
– 1 seul client pour 15 m2 par personne pour les établissements supérieurs à 400 m2

  • La fermeture des magasins non alimentaires et des galeries marchandes de plus de 10  000  m2.

Seuls les pharmacies et les commerces alimentaires et les restaurants avec un service de vente à emporter peuvent rester ouverts.

  • Une recommandation du télétravail dans le secteur public comme privé

Une recommandation de 3 jours télétravaillés sur cinq pour les métiers « télétravaillables » (article L 1222-11 du code du travail).

  • Renforcement de l’enseignement en distanciel

Dans les lycées et à l’université afin de limiter la présence physique et les brassages. Le principe de demi-jauge doit être appliqué. Les dépistages seront renforcés.

  • L’interdiction des compétitions, rencontres et  manifestations sportives. 

Interdiction de la pratique des sports collectifs et de combat.

  • Le couvre-feu à 18h.
  • L’interdiction du camping et du bivouac
  • Le port du masque est obligatoire pour toutes les personnes âgées de 11 ans et plus se déplaçant a pied sur la voie publique.
  • La distance minimale est de 2m entre deux personnes en cas d’absence du port du masque
  • L’interdiction des pique-niques, de la consommation de boissons avec ou sans alcool ou de nourriture dans les espaces publics et sur la voie publique
  • L’interdiction des rassemblements et activités de plus de 6 personnes sur la voie publique
  • La distanciation est de 2m entre chaque fidèle dans les lieux de culte
  • Les protocoles sont renforcés pour les cérémonies funéraires
  • Les séjours avec hébergement dans les structures d’accueil collectives de mineurs à l’exception des publics de l’aide à l’enfance ou les enfants handicapés sont interdits. Cette mesure sera maintenue durant les congés scolaires de mai.
  • Le port du masque est obligatoire pour tous élèves à partir du CP

Axe 2 : Accélération de la vaccination et élargissement des publics prioritaires

  • Augmentation des livraisons de vaccin
  • Intensification des opérations de vaccination
  • La création de 4 nouvelles lignes de vaccination dans les centres de Pierrefonds, Saint- André, Saint Denis et du CHOR pour un potentiel de 252 injections supplémentaires journalières.
  • Le transfert du centre de vaccination Reydellet à la Nordev dès le 26 avril
  • L’augmentation du nombre de professionnels libéraux pouvant vacciner et du nombre de doses mises a leur disposition.
  • Elargissement des publics concernés par la vaccination

Toute personne âgée de plus de 55 ans, sans autre critère de pathologie, sera éligible à la vaccination a La Réunion au lieu des seules personnes de plus de 70 ans jusqu’à présent.

Axe 3 : Elaboration d‘un plan de levée progressif des restrictions

Afin de permettre aux professionnels, aux élus et aux acteurs du territoire d’avoir de la visibilité sur l’évolution des mesures et pour leur permettre d’adapter leur activité, une phase de concertation sera engagée rapidement.

Axe 4 : Des motifs impérieux familiaux élargis à certaines situations pour mieux prendre en compte le droit à une vie familiale normale et la sécurisation des entrées sur le territoire

A compter du 24 avril, le célibat géographique sera considéré comme un motif impérieux de déplacement. Les voyageurs devront présenter leur livret de famille, certificat de mariage, pacs ou certificat de concubinage lors du dépôt de la demande de motif impérieux de déplacement.

Par ailleurs, la garde des petits-enfants par les grands-parents et l’accompagnement des enfants étudiants dans le cadre d’un déménagement ou d’une installation en métropole seront analysés d’ici aux vacances scolaires.

Pour les situations d’urgence telles que les décès ou la visite d’un proche en fin de vie, les voyageurs pourront se présenter directement à l’embarquement sans déposer de demande sur la plateforme en ligne. Le contrôle des pièces justificatives sera effectué directement par la compagnie aérienne et les services de la police aux frontières.

Des entrées sur le territoire dans un cadre sécurisé.

Ces assouplissements se feront de manière sécurisée avec :

  • Le maintien du contrôle des motifs impérieux de déplacement en préfecture, via la plateforme de suivi des motifs impérieux, sauf pour les cas d’urgence
  • et la mise en place d’une expérimentation des certificats de test et de vaccination par l’application TousAntiCovid Carnet.

+ d’infos : www.reunion.gouv.fr