Guerre 14 – 18 : hommage à tous les soldats réunionnais SOCIÉTÉ

Chaque année, hommages et commémorations se succèdent le jour du 11 novembre. La France commémore l’armistice de la Grande Guerre de 1914-1918. Cette année ce sera restreint en raison des risques sanitaires liés à la COVID-19.

Pourquoi le 11 novembre est un jour férié ?

Le choix de la date du 11 novembre n’est pas un hasard : il s’agit d’un choix « français » puisque cette date tombe pile sur celle de la fête traditionnelle du saint patron des Francs, St-Martin.

Le canon s’est donc tût à la onzième heure du onzième jour du onzième mois de l’année 1918 sur le front au Nord-Est de l’Hexagone… … et par conséquent dans toute l’Europe.

Les soldats sortent alors des tranchées sans crainte mais les festivités sont forcément endeuillées.

À partir de 11 heures du matin le 11 novembre 1918, volées de cloches et sonneries de clairon annoncent la fin des combats sur le front occidental. Ils retentissent après quatre ans de guerre qui ont laissé une France exsangue et 1 500 000 victimes, jeunes pour la plupart.

Au total, la Grande Guerre a fait plus de 8 millions de morts et de blessés. À 16 heures, au Palais Bourbon, Clemenceau lit les conditions d’armistice. Il salue également Alsace et Lorraine tout en rendant hommage à la Nation.

À la Réunion, ils sont combien à partir sur les fronts ?

  • 14.355 soldats réunionnais. Cette guerre a fait 1.698 morts au champ d’honneur, des disparus et des morts par maladie. Eux aussi ont connu l’horreur… hommage à eux en ce mercredi 11 novembre 2020.

Sonia Bardinot