85% des électeurs d’une circonscription de l’Ouest se sont abstenus POLITIQUE

Un triste record à la suite de taux, sans cesse grimpants.

Une condamnation, sans appel de la classe politique.

Pour certains, appartenant au MICROcosme politique, réjouis d’avoir un candidat, ou deux, en tête, fermant les yeux sur le nombre de votants.

Cela veut dire, malgré ce coup de semonce, RIEN, mais RIEN interpelle ces individus, dénués de bon sens.

Au moins d’ouvrir les yeux sur un marasme économique et social hors normes. La moitié de la population réunionnaise vivant sous le seuil de pauvreté, plus 60% des moins de 25 ans au chômage, la déportation de notre jeunesse et forces vives,

pendant que 70% des postes de cadres dans le public, 90% dans le privé sont occupés par des exogènes, 120 000 illettrés, un abandon de nos potentiels, de nos moyens de produire localement pour un développement durable, une économie basée sur des transferts de dotations au profit d’une minorité de l’importation, rien de tout cela préoccupe la classe politique.

La seule motivation est d’acquérir un statut d’élu afin de plonger dans les privilèges, les passes droit, les magouilles politiques et financières.

Triste spectacle.

Vincent Caramante