GSM au volant : retrait du permis de conduire ! EDUCATION

Conduire avec son FSM ou smartphone à l’oreille (y compris avec oreillette ou bluetooth), coûtera désormais plus cher aux contrevenants : le retrait du permis de conduire. Et cela depuis ce jeudi 22 mai.

On y va à coup sûr ! Bientôt, ce sera : conduire ou téléphoner. Toutefois sur ce point, les acteurs contre les violences routières et l’Etat ont raison. Les accidents dus à des erreurs d’inattention, à cause du GSM, sont encore nombreux. Et ce malgré, le cadre bien défini par les lois du code de la route et la croissance des sanctions contre les contrevenants. Depuis, le premier juillet 2015, les oreillettes, écouteurs et casques sont interdits.

L’amende part de 90 € à 750 €. Depuis ce jeudi 22 mai, la loi applique aussi un retrait du permis de conduire, « en cas d’une autre infraction au code de la route constatée simultanément en plus du téléphone au volant par les forces de l’Ordre. L’agent en intervention peut même opter pour une rétention immédiate du permis. La suspension qui pourrait suivre peut aller jusqu’à six mois.

Les automobilistes sont prévenus.