Reprise de l’école : protégeons nos enfants ! EDUCATION

Le coronavirus est toujours présent. Vivace ! Ce virus est toujours une menace pour nous tous ! Il l’était pendant le confinement. Il l’est encore plus depuis le début du déconfinement. Peu à peu, l’Europe apprend à vivre avec ce virus, et ouvre ses frontières. La France, elle, après avoir autorisé l’accès aux entreprises, rouvre ses écoles. Les enfants, les ados et les jeunes adultes, sont-ils prêts à vivre le monde d’après ?

Huit communes de La Réunion : Saint Denis, La Possession, les Avirons, l’Entre-Deux, Cilaos, Petite-Ile, Ste-Rose et Salazie, ouvrent leurs écoles primaires aux enfants de leur commune, ce lundi 18 mai. La mairie et ses agents ont travaillé d’arrache-pied pour réussir une rentrée comme proposer et imposer dans le document rédigé par le Conseil national scientifique. Et, réduire ainsi au maximum la menace du virus pour la quinzaine d’élèves prévus par classe.

Les professeur(e)s des écoles qui ont repris – pour une pré-rentrée la semaine dernière – travaillent depuis à se mettre au diapason. Ces enseignant(e)s sont malgré tout dans une grande incertitude. Donc d’un autre grand stress. Ce contexte exceptionnel leur confère aussi une très grande responsabilité : veiller au strict respect des gestes barrières et à la santé de chaque enfant. Ce sera la même mission au collège.

Il y a une certitude. Le risque zéro n’existe pas. Il y a une autre incertitude. Le confinement ou la quatorzaine imposé(e) à la descente d’avion à Gillot, saura-t-il strictement respecter ? Comment en avoir la certitude lorsque ce confinement se déroule à domicile, avec un contrôle très aléatoire ? Car, le déconfinement confirme que l’être humain oublie très vite les règles et les gestes barrières.

C’est de là que viendra sans aucun doute le danger. Car, souvenons-nous que la plus grande partie des 443 cas de Covid 19 déclarée à La Réunion, 314 sont des cas importés, et 66 cas autochtones sont liés aux cas importés. Cela signifie que le danger sera minime dans un cadre scolaire très protégé. Mais que le virus peut entrer à l’école si des adultes sont indisciplinés et se croient à l’abri du coronavirus.

Reprenons-nous ! Retrouvons nos esprits et notre rigueur ! Soyons disciplinés et respectueux des règles barrières ! Protégeons nos enfants !
 
JR